Imprimer cette page

Consultations pour adolescents

Parfois, l’adolescent peut avoir besoin de parler à quelqu’un de totalement neutre. Il peut aussi déclarer des troubles lors de périodes difficiles comme une séparation, un décès, une rupture sentimentale ou des problèmes relationnels…

L’adolescent peut changer d’attitude, de comportement, d’humeur en très peu de temps et les parents se sentent parfois dépassés par ces changements. Il est donc important de repérer si le trouble se répète et dure dans le temps ou s'il s'agit d'un évènement isolé. Les parents peuvent proposer à leur enfant d’aller consulter en lui expliquant que le psy est quelqu’un de neutre tenu au secret professionnel; qu’il pourra l’aider à comprendre ce qui lui arrive et à gérer cette nouvelle situation.

Les motifs de consultations pour un adolescent sont multiples. Certains symptômes attirent généralement l’attention, notamment : conduites à risque, consommations de produits, baisse de la concentration, déficit d’attention, baisse des résultats scolaires, troubles d’apprentissage au collège/lycée, angoisses, anxiété, insomnies, impulsivité, agressivité, agitation, hyperactivité,  troubles alimentaires, passage anticipé d’une classe à l’autre, mesure de quotient intellectuel, ...

Comment se déroulent les consultations ?

Lors du premier entretien, il est possible de recevoir l'adolescent avec ses parents. Cependant, avec l'accord de l'adolescent et des parents, je peux ensuite le recevoir seul. Il sera néanmoins indispensable de pouvoir faire un point régulier avec les parents et l'adolescent concerné.