Imprimer cette page

Consultations pour adultes

Pourquoi entreprendre une psychothérapie ?

Pour cesser de souffrir psychologiquement (phobies, angoisses, anxiété, panique, déprimes récurrentes...).

Pour régler des problèmes affectifs ou relationnels récurrents (obsessions, timidité, estime de soi, échecs amoureux...).

Pour modifier des comportements qui nuisent au bien-être (stress post-traumatique, dépendances diverses, maux imaginaires, dysfonctions sexuelles...).

Pour faire face à une crise existentielle (après quoi je cours?, réorientation de carrière...).

D’autres y ont également recours, non pas tant pour régler des problèmes spécifiques, mais pour acquérir de nouveaux outils afin de se réaliser pleinement ou pour améliorer l’adéquation entre leurs valeurs et la réalité de leur vie.

De façon générale, on peut dire que les problèmes psychologiques (excluant les maladies mentales) relèvent de la rencontre de facteurs personnels (bagage génétique, tempérament, mode de vie, etc.) et sociaux (expériences affectives de la petite enfance, éducation, classe sociale, culture, événements ponctuels, etc.).

Nous pensons actuellement que plusieurs éléments peuvent engendrer des problèmes psychologiques : avoir subi une épreuve ou un traumatisme (deuil, maladie, congédiement, agression), avoir une vie de couple ou familiale insatisfaisante, éprouver une dépendance (drogue, tabac, nourriture, alcool, jeu, ...), se trouver dans un environnement de travail trop lourd à porter, etc.

Face à de telles situations, des personnes réagiront de façon efficace en puisant dans leurs ressources intérieures, en prenant des vacances ou en se mettant au sport; d’autres trouveront du soutien chez leurs amis ou leurs proches; malheureusement, certaines se sentiront complètement démolies malgré tous leurs efforts pour s’en sortir; elles n’arriveront pas à s’activer et à mettre en branle des solutions qui – et elles ne le savent que trop bien – s’avéreraient pourtant gagnantes.

Quand entreprendre une psychothérapie ?