Imprimer cette page

Evaluation du Quotient Intellectuel pour les enfants et adolescents

L'échelle WISC V s'adresse à des enfants et adolescents de 6 ans à 16 ans et 11 mois.

Évaluer le Quotient Intellectuel d'un enfant revient à mesurer son efficience cognitive à l'aide de tests standardisés (WISC V) et à comparer ses résultats à ceux d'autres enfants du même âge. Ceci afin d'obtenir une estimation de ses aptitudes intellectuelles. L'intelligence pouvant être définie comme la capacité de l'enfant à agir dans un but déterminé, à penser rationnellement et à entrer efficacement en contact avec le monde qui l'entoure.

Lors de la passation du test, le raisonnement abstrait, la mémoire, certaines capacités perceptives ainsi que la vitesse de traitement vont être sollicités. Également, certains traits de personnalités ou attitudes de l'enfant tels que l'impulsivité cognitive, l'anxiété, ou bien encore la persévérance ne sont pas mesurés directement mais observés par le psychologue qui réalise ainsi l'étude clinique du sujet, complémentaire et indissociable de l'évaluation cognitive.

L'échelle de mesure de l'intelligence WISC V s'adresse aux enfants de 6 ans à 16 ans inclus, seul un psychologue est habilité et formé spécialement pour faire passer un test de QI.

Comment se déroule la passation d'un test de QI ?

Le bilan psychologique d'un enfant s'organise en plusieurs étapes :

- premièrement, un entretien préliminaire avec le(s) parent(s) et l'enfant est indispensable (anamnèse et étude de la demande)

- deuxièmement, la passation des tests est réalisée en environ deux heures, cette passation pouvant se dérouler en deux séances selon l'âge et le rythme de l'enfant. Le test est réalisé en tête-à-tête, enfant et psychologue, d'où l'importance cruciale d'une première rencontre

- troisièmement, un entretien de restitution avec un compte rendu écrit et des propositions de prises en charges adaptées à l'enfant quand cela s'avère nécessaire

Quel est le coût ?

Consulter la page "Informations pratiques"

Pourquoi réaliser un QI enfant ?

Le QI permet d'objectiver les performances d'un enfant en donnant une évaluation fiable de son efficience cognitive à un instant donné. Cette évaluation peut être nécessaire pour des enfants présentant des difficultés d'apprentissage (troubles dys...) afin d'aider parents, enseignants mais aussi l'enfant lui-même à changer la représentation qu'ils ont de lui. Dans la plupart des cas, un enfant ayant des difficultés d'apprentissage a un QI dans la norme voire supérieur à la moyenne. Par ailleurs, la réalisation d'un QI enfant permet de mettre en valeur une surdouance éventuelle, souvent pressentie par les parents et/ou les enseignants.

Un enfant intellectuellement précoce (EIP), à haut potentiel ?

On évalue à 2 à 3 % de chaque classe d'âge le nombre d'enfants précoces. Curieux, l'enfant précoce pose aux autres et à lui-même beaucoup de questions, s'intéresse à des phénomènes intéressant habituellement des enfants plus âgés, voire les adultes, se pose tôt des questions souvent qualifiées de "métaphysiques" par ses parents.

Parfois plus fragile émotionnellement et affectivement, l'enfant précoce a tout intérêt à ce que l'on détecte sa précocité intellectuelle rapidement ou, tout au moins, dès que des difficultés s'annoncent. Que ce soit à l'école, dans ses résultats ou ses relations aux autres, à la maison ou bien dans sa manière d'appréhender le monde qui l'entoure, l'intelligence est une condition nécessaire pour réussir mais insuffisante si l'enfant n'est pas soutenu, accompagné.