Imprimer cette page

Les Thérapies Comportementales et Cognitives


Thérapies cognitives et comportementales (TCC)Les thérapies cognitives et comportementales (ou TCC) représentent un ensemble de traitements psychothérapeutiques ayant notamment comme caractéristique d'avoir été développées avec l'aide de la recherche scientifique. Ainsi, les méthodes utilisées dans les thérapies cognitivo-comportementales sont développées et testées expérimentalement afin de s'assurer de leur efficacité en fonction des problèmes spécifiques rencontrés.

La TCC est la forme de psychothérapie permettant d'obtenir le plus de résultats dans les domaines suivants : troubles dépressifs, anxiété, attaques de panique, phobies spécifiques, troubles obsessionnels compulsifs (TOC), stress post traumatique, anxiété de séparation, anxiété de performance, phobie sociale, difficultés relationnelles, troubles de personnalité, troubles sexuels, troubles des conduites alimentaires (hyperphagie, boulimie, anorexie).

Selon les principes de base des TCC, ce n'est pas tant le monde qui nous fait souffrir que le rapport que nous entretenons avec celui-ci. Ainsi, nos pensées sont responsables des émotions que nous ressentons et de notre manière d'agir, émotions et comportements qui vont à leur tour affecter nos modes de pensée.

Le psychothérapeute comportementaliste et cognitiviste entreprendra donc, à minima, une analyse de nos modes de pensées et de nos comportements dysfonctionnels afin de nous permettre de nous recentrer sur ce qui est vraiment important pour nous.

Afin de nous aider à mieux avancer, le psychologue cognitivo-comportementaliste a pour objectif d'établir une relation collaborative avec nous. Ce travail collaboratif est rendu possible grâce à certaines méthodes, telles que le questionnement, l’évaluation des hypothèses et des croyances, ainsi que la découverte guidée. Dans ce partenariat, le psychothérapeute comportementaliste et cognitiviste sollicite régulièrement nos idées et nos opinions et interagit avec nous avec chaleur, empathie et authenticité.

L'objectif des thérapies comportementales et cognitives n’est donc pas de nous dicter comment penser ou se sentir, car nous sommes tous uniques avec des personnalités et des histoires de vies qui nous sont propres. En ce sens, les TCC visent à adapter la thérapie à nos buts afin de nous aider à trouver la meilleure façon de nous sentir mieux, en utilisant des méthodes dont l’efficacité a été prouvée par de nombreuses études.

Psychothérapie centrée sur le moment présent, le psychologue spécialisé en thérapies cognitives et comportementales cible la problématique et les symptômes principaux qui causent notre détresse, afin de soulager notre souffrance.

S'agissant d'un travail collaboratif, l'obtention du succès dépend en grande partie de notre investissement pendant et entre les séances. C'est en mettant en pratique ce qui a été discuté au cours des séances que nous avançons réellement.

En complément des techniques de restructuration cognitive visant à nous aider à questionner et assouplir certains de nos modes de pensées et d'agir, la Thérapie Cognitive et Comportementale inclue également de nombreuses autres méthodes à même de favoriser et d'accompagner ces changements.

Parmi celles-ci, les techniques dites de pleine conscience, d'acceptation et d'engagement reposent notamment sur des pratiques méditatives favorisant une conscience accrue et un accueil inconditionnel de notre expérience sensorielle, émotionnelle ainsi que de nos pensées.

Ainsi, l'objectif n'est plus tant de vouloir changer à tout prix ces expériences mais d'apprendre à accueillir et à accepter ce que nous vivons tout en concentrant encore davantage notre énergie sur ce qui est vraiment important pour nous, afin de nous permettre d'engager des actions qui vont dans le sens de nos valeurs.

1 - rapport INSERM sur l'évaluation de trois approches psychothérapeutiques : approche psychanalytique, approche cognitivo-comportementale, thérapie familiale et de couple – fréquemment pratiquées pour le soin de troubles caractérisés de l’adulte, de l’adolescent ou de l’enfant.